Catégories
Visiter

Expo “Mêmes racines, mêmes combats”

Du 26 février au 2 avril.
À l’étage de la BU Belle-Beille.

Depuis des mois, des collages prenant la forme de lettres noires sur fond blanc, formant des phrases chocs, sont apparus sur les murs partout en France afin de dénoncer les violences conjugales et sexistes. Le Collectif Lucioles met en lumière cette action, à travers une exposition intitulée « Mêmes racines, mêmes combats » présentée dans les locaux de la bibliothèque universitaire.

Le Collectif écrit :

« Il y a un an, nous proposions une exposition sur les collages féministes “On ne veut plus compter nos mortes” :  depuis, les collages occupent toujours nos murs. Colères et revendications se sont démultipliées.
» Toujours en portant la dénonciation des féminicides au cœur de leurs actions, les collages féministes ont su se constituer comme espaces intersectionnels de libération de la parole et de visibilisation des silencié·es, portant une réelle convergence des luttes. Mêmes racines, mêmes combats : face à la domination patriarcale et ses dérivés, il semble politiquement essentiel de reconnaître que nos identités d’être au monde sont multiples, au croisement d’oppressions sexistes, racistes, lgbtqi+phobes, validistes, capitalistes…
» Rendons hommage à ces beaux moments de fiertés et d’auto-organisation communautaires, où bienveillance et détermination concourent à une nécessité : l’émancipation. »

Le Collectif Lucioles a été lancé officiellement en mars 2018. Le petit groupe s’est transformé en association loi 1901. Son but : lutter contre l’homophobie et la transphobie. Porté par des étudiant·e·s de l’Université d’Angers, il s’adresse à tous les étudiant·e·s, non LGBTI+ et LGBTI+.