Catégories
Lire

Autour de “Danse, genre et féminisme”

Comment la danse contemporaine a transgressé les normes du genre jusqu’à devenir le support de la cause féministe? Dans sa thèse Danse contemporaine, genre et féminisme en France (1968-2015), consultable en ligne, Pauline Boivineau raconte l’histoire de cette danse féministe. Elle a écrit également le chapitre « La danse contemporaine : un “espace de la cause des femmes” ? » dans l’ouvrage Danse et Politique Luttes, corporéités, identités, dirigé par Anne Pellus et a participé à la Nouvelle histoire de la danse en Occident de la préhistoire à nos jours, sous la direction de Laura Cappelle.

Depuis la deuxième vague féministe, le corps, au centre des revendications, prend une dimension politique, comme le démontre Beatrice Allegranti dans Embodied performances : sexuality, gender, bodies.

Pourtant, la danse reste un univers sexiste et associé au genre féminin qui participe à la transmission des normes sociales. Hélène Marquié utilise le genre, comme un outil de compréhension de la danse contemporaine dans Non la danse n’est pas un truc de fille ! Essai sur le genre en danse.

Dans la bande dessinée Polina, Bastien Vivès décrit les relations de pouvoir entre le maître et son élève jusqu’à l’émancipation de la jeune danseuse.

Bibliographie

• Pauline Boivineau. Danse contemporaine, genre et féminisme en France (1968-2015). Th. Doct. : Histoire : Université d’Angers, 2015. 

• Pauline Boivineau, La danse contemporaine : un “espace de la cause des femmes” ? In : Anne Pellus (dir.), Danse et Politique Luttes, corporéités, identités. Dijon, Editions Universitaires de Dijon, 2021.

• Laura Cappelle, Nouvelle histoire de la danse en Occident de la préhistoire à nos jours. Paris, Seuil, 2020.

• Beatrice Allegranti, Embodied performances : sexuality, gender, bodies. Palgrave Macmillan, 2011.

• Hélène Marquié, Non la danse n’est pas un truc de fille ! Essai sur le genre en danse. Toulouse, Éditions de L’attribut, 2016.

• Bastien Vivès, Polina. Casterman. 2011.

 

Durant toute la durée du Mois du genre, la librairie Contact (3, rue Lenepveu à Angers) met à disposition une sélection d’ouvrages sur la thématique du genre et des conférences au programme.